Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Systèmes Common Rail Bosch pour le secteur maritime - Technologie / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #5669 Publié le 24/10/12 | Vues : 164

Systèmes Common Rail Bosch pour le secteur maritime / Technologie


Avec trois systèmes d'injection Common Rail différents, les technologies Bosch sont présentes sur les voies navigables et mers du monde entier. Du yacht au navire porte-conteneurs ou au navire de croisière, elles couvrent toutes les applications maritimes, faisant de Bosch la seule entreprise à proposer toute la gamme de systèmes Common Rail : du véhicule particulier aux gros moteurs diesel en passant par les utilitaires. Ces gros moteurs diesel développent jusqu'à 21 mégawatts, notamment dans les locomotives, groupes électrogènes et autres bateaux.


Afin de répondre aux futures exigences plus strictes en matière d'émission de substances nocives, Bosch travaille à des systèmes présentant une pression d'injection accrue. Le système Common Rail adapté à l'huile lourde et le système maritime MCRS-T destiné au gasoil classique fonctionneront tous deux à l'avenir à une pression accrue de 2200 bars. Cela permettra d'une part, de réduire la consommation et les coûts de fonctionnement, d'autre part de répondre aux futures normes d'émissions telles qu'EPA Tier 4 (à partir de 2015) et IMO 3 (à partir de 2016).

Téléchargez le dossier sur les systèmes Common Rail Bosch pour le secteur maritime


Systèmes Common Rail Bosch pour le secteur maritime
- Le système Common Rail modulaire et robuste adapté à l'huile lourde délivrera à l'avenir une pression de 2200 bars
- Des systèmes Common Rail universels fonctionnant au gasoil et en mode « dual fuel»
- Efficaces et performants, du yacht au navire porte-conteneurs et de croisière
- Une pression d'injection accrue pour répondre aux futures directives sur les émissions et réduire les coûts de fonctionnement.



En savoir plus
Partager :
Facebook